Mise en place des arroseurs

Comme nous l’avons vu précédemment dans d’autres articles, il existe plusieurs types d’arroseurs. Ce chapitre va vous éclairer sur la mise en place de ces différents arroseurs.

Nous allons donc étudier ensemble la mise en place des turbines ainsi que des tuyères.

Les turbines

Les turbines sont des arroseurs escamotables, c’est-à-dire que, sous pression, la tête de celles-ci s’élèvera hors du sol pour arroser de manière optimale ; nous parlerons ici de turbine ouverte. Lorsque le réseau n’est plus sous pression, un ressort interne au corps de la turbine remet la tête à sa position initiale ; c’est ce que nous définirons par le terme de turbine fermée.

Mon expérience m’a donné l’occasion de vois plusieurs façon de mettre en place les turbines. Soit en vissant une allonge directement sur le collier de prise en charge mais cette technique oblige à faire passer le secteur secondaires précisément où seront placés les turbines ; soit par l’ajout d’une antenne (tube de 16 mm de diamètre) raccordée au collier de prise en charge et à la turbine par des coudes cannelés (funny pipe). Je vous encourage à utiliser cette dernière technique puisqu’elle apporte bien plus de confort dans le positionnement final de l’arroseur en question. Nous pourrons donc la décaler, ajuster sa hauteur par rapport au niveau du sol bien plus aisément qu’avec une allonge.

Les coudes cannelés se vissant sur les colliers de prise en charge et sur les turbines, il faudra en entourer le pas de vis avec du téflon pour assurer l’étanchéité du montage.

Dans l’article « Les tubes » nous avons déjà vu comment raccorder au moyen d’un collier de prise en charge et d’un coude cannelé une antenneau secteur secondaire, ici le principe est le même pour raccorder la turbine à l’antenne : après avoir posé le téflon sur le pas de vis du coude cannelé on le vissera sur la turbine puis nous le mettrons en place en ajustement la longueur de l’antenne.

Attention, quand les turbines sont en action leur tête tourne. Vous verrez sur le capot de celles-ci un repère qui vous indiquera la butée de la turbine. Cette butée marque le début du cycle de la tête de la turbine : à un angle égal à 0° le cycle démarre, la tête tourne suivant l’angle que nous réglerons au moyen d’une clé prévue à cet effet, une fois cet angle atteint la tête de la turbine repart dans l’autre sens pour revenir à la butée de départ. Prenez donc bien soin de vérifier où se trouve cette butée pour placer votre turbine correctement.

Les tuyères

Le principe d’assemblage des tuyères est sensiblement le même que celui des turbines. Encore une fois je vous conseille de les raccorder au moyen de coudes cannelés aux antennes constituées par du tubes de 16 mm de diamètre pour optimiser votre confort lorsqu’il s’agira de l’ajuster par rapport au niveau du sol plutôt qu’en utilisant des allonges.

Certaines tuyères sont dotées de buses réglables, il faudra donc  ici aussi prendre soin de repérer la butée de celles-ci et le sens d’ouverture de la buse pour ne pas avoir à recommencer la pose de la tuyère.

D’autres tuyères sont munies de buses à ouverture fixe (à 90°, 180 ° et 360 °), ouverture symbolisée sur le capot de la buse. Il faudra donc faire attention à positionner l’ouverture de la buse correctement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *