Montage de la clarinette et mise en place du regard

Cet article va nous présenter un point essentiel d’un système d’arrosage automatique, à savoir la clarinette.

En effet, abritée dans un regard, la clarinette, comme nous l’avons vu précédemment dans d’autres articles, va permettre d’alimenter les réseaux secondaires l’un après l’autre.

Nous allons donc nous intéresser au montage de la clarinette puis nous verrons comment installer notre regard.

La clarinette

 

Elle est positionnée au bout du réseau primaire et se charge de diviser ce dernier réseau en plusieurs réseaux secondaires. C’est elle qui comprend les électrovannes.

Comme nous l’avons vu dans l’article « Les tubes » nous avons pris soin de poser une vanne ¼ de tour en bout de réseau primaire. Cette vanne sera donc notre point de départ, elle est la première pièce de la clarinette. A cette vanne nous ajouterons un té 3 pièces auquel nous visserons autant de tés et coudes 3 pièces que nous avons de secteurs.

Notez que les raccords 3 pièces sont munis de joints toriques au niveau et peuvent être serrés à la main. Un serrage trop important à l’aide d’une clé multiprise risquerait de les endommager et ainsi d’occasionner des fuites. Attention tout de même car les filetages de ces derniers raccords (extrémités mâles) ne sont, eux, pas munis de joints. Vous devrez donc, en conséquence, y appliquer du téflon si vous êtes menés à les visser sur d’autres pièces que des raccords 3 pièces.

Une fois l’assemblage de ces raccords effectué nous allons rajouter nos électrovannes. Notez que ces dernières comportent une flèche représentant le sens de circulation de l’eau.

Reportez-vous aux schémas de montage ci-dessous qui vous présentent des assemblages avec électrovannes femelles et électrovannes mâles.

Pour finir il nous restera à visser à l’autre extrémité de nos électrovannes des raccords filetés (mâles) ou taraudés (femelles) qui permettront l’emboîtement des tubes de nos secteurs secondaires.

 

Schéma 1 – Electrovannes mâles

Les rouleaux de téflon présents sur le schéma indiquent les endroits où il faudra en appliquer pour assurer l’étanchéité de montage.

 

Schéma 2 – Electrovannes femelles

Les rouleaux de téflon présents sur le schéma indiquent les endroits où il faudra en appliquer pour assurer l’étanchéité de montage.

 

La mise en place du regard

 

La pose du regard de déroule en 2 étapes : la préparation du fond du regard et la pose elle-même sur regard.

Pour préparer le fond de notre regard (sous la clarinette) nous allons tout d’abord tasser la terre puis poser un feutre géotextile non-tissé de manière à ce que le feutre en question recouvre par la suite les parois de notre regard. Ensuite nous mettrons en place du gravier qui permettra à l’eau d’être drainée en cas de fuite dans le regard. A ce moment nous mettrons en place la clarinette avant de s’occuper de la pose du regard.

Le regard étant prédécoupé pour un certain nombre de secteurs, nous créerons donc autant d’ouvertures que nous avons de secteurs ainsi qu’une dernière pour la canalisation d’arrivée d’eau (le réseau primaire). Ceci fait, nous positionnerons notre regard en faisant bien attention à ce que le niveau du couvercle de celui-ci soit au même niveau que le sol.

Enfin nous pourrons reboucher  l’extérieur du regard pour le maintenir en place tout en prenant soin de maintenir le feutre géotextile non-tissé plaqué contre les parois de ce dernier. Ainsi le feutre empêchera la terre de pénétrer à l’intérieur de notre regard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *