Relevé du débit et des pressions

Cette première étape de l’étude préalable d’un arrosage automatique est cruciale.

En fonction des relevés que vous allez faire, vous pourrez sélectionner par la suite les fournitures matérielles que vous pourrez utiliser dans le cadre de l’élaboration de votre système d’arrosage automatique (turbines et tuyères).

Nous allons donc voir comment procéder pour opérer les relevés du débit disponible, de la pression statique et de la pression dynamique.

Le débit disponible (DD) :

Pour relever ce débit, 2 méthodes s’offrent à vous :

1- Relever le débit au compteur (DCpt):

Cette méthode consiste à relever le débit inscrit sur votre compteur d’eau auquel nous enlèverons 10 % pour obtenir une approximation de votre débit disponible :

DD = DCpt – 10%

Exemple :

Pour un débit de 2m³/h affiché au compteur, soit, après conversion, un débit de 2 000 L/h

DD = 2 000 L/h – 10%

DD = 1 800 L/h

Nous avons donc, dans le cas présent, un débit disponible de 1 800 L/h.

2- Remplissage chronométré d’un seau :

Munissez-vous d’un seau dont vous connaissez la contenance, admettons 10 L, et d’un chronomètre.

Ouvrez à fond l’un des robinets de votre jardin si vous en possédez puis placez le seau vide sous ce robinet tout en démarrant votre chronomètre ; stoppez-le quand la limite de 10 L de votre seau est atteinte.

Vous obtiendrez donc un résultat exprimé en L/s (litres par seconde). Il vous restera donc à convertir ce débit pour obtenir un résultat exprimé en L/h.

Exemple :

Admettons que la limite de 10 L de votre seau soit atteinte au bout de 20 s, nous aurons donc :

10/20  = 0,5

0,5 x 3600 = 1 800 L/h

DD = 1 800 L/h

Soit un débit disponible de 1800 L/h.

Les pressions statique et dynamique

Pour réaliser ces 2 relevés vous n’aurez pas d’autre choix que d’utiliser un manomètre. Cependant, vous allez devoir effectuer un montage de ce manomètre sur un morceau de tuyau d’arrosage muni de raccords vous permettant de le fixer à l’embout de votre robinet, d’un autre raccord sur lequel vous fixerez le manomètre en question et d’un dernier raccord pour fixer une vanne quart de tour.

1- La pression statique (PS) :

Pour relever la mesure de la pression statique, vous allez donc devoir raccorder votre montage comportant le manomètre à votre robinet. Vérifier bien qu’il n’y ait pas de fuite.Ouvrez la vanne quart de tour puis ouvrez le robinet à fond. Fermez ensuite la vanne quart de tour ; cette opération aura pour but de chasser l’air contenu dans le tube du montage de votre manomètre. Refermez en suite la vanne quart de tour et votre manomètre vous indique donc la pression du réseau lorsque que l’eau ne circule pas, c’est-à-dire la pression statique.

2- La pression dynamique (PD) :

Gardez le montage fixé au robinet tel que pour effectuer la mesure de la pression statique et ouvrez maintenant la vanne quart de tour. L’eau s’échappe du montage, elle est donc dynamique.

Lisez l’indication apportée par le manomètre et vous obtiendrez ainsi la mesure de la pression dynamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *